Livre

« La vraie bienveillance commence par soi-même »

En voulant accompagner ses enfants avec bienveillance, tentant de répondre à leurs besoins dès que nécessaire, d’accueillir leurs émotions, tout en gérant la maison, le quotidien, le travail etc nous avons tendance à nous oublier, nous en tant que personne. Mais quand, comment caser du temps pour soi dans cette course folle du quotidien ? Plus tard, toujours plus tard… mais parfois il est trop tard… et la pente est dure à remonter.

Si notre propre réservoir est à sec, comment remplir celui de nos enfants ? Comment tenir la distance ? Nous ne pouvons donner ce que nous n’avons pas comme le mentionne Soline Bourdeverre-Veyssière dans son livre « Etre mère sans s’oublier ».

J’ai voulu moi-même faire pause (ai eu besoin ?) dans cette course sans fin. A toujours vouloir en faire plus, j’ai fini par ne pas écouter les signaux de mon corps, les remarques de mes amies, de ma famille et ai fini par m’épuiser. Je m’éloignais de la maman, de la compagne, de la femme que je voulais/pensais être, des valeurs que je prônais. Je ne me sentais plus alignée. J’ai donc fait pause et ai commencé à me renseigner sur le « développement personnel », on en parle beaucoup, mais je n’avais jamais pris le temps de me poser pour ça, pour moi. J’ai voulu commencer par des livres faciles à lire, tout public, et je n’ai pas été déçue. J’avais l’intention de vous parler de 3 livres, mais l’article aurait été bien trop long, les suivants viendront plus tard !

« Etre mère sans s’oublier » de Soline Bourdeverre-Veyssière

Qui est Soline ? Maman, enseignante et autrice du blog « S’éveiller et s’épanouir de manière raisonnée » que j’apprécie beaucoup. Elle a écrit plusieurs ouvrages pour l’accompagnement des enfants comme « J’ai confiance en toi », « J’accompagne les émotions de mon enfant », « Sensibiliser les enfants aux questions écologiques », « L’éducation positive dans la salle de classe », mais aussi des livres pour le jeune public comme « Je peux te faire un bisou » ou encore « Moi aussi j’ai des droits », et j’en passe.

Dans ce livre, Soline propose 40 idées pour se ressourcer, prendre soin de soi, même (surtout ?) quand on a des enfants, même quand on a que quelques minutes devant soi, tant que c’est de manière consciente, et ce le plus souvent possible. Parmi celles-ci, plus qu’à piocher celles qui nous parlent, pourquoi pas s’approprier les autres et en ajouter autant qu’on veut !

Son outils ANCRER résume les critères de ces petits moments de bien-être à s’accorder : A pour Agréable – N pour Nourrissant – C pour Court et Calme – R pour ressourçant – E pour En conscience – R pour réalisable.

« Etre parent c’est n’avoir que peu de temps à sa disponibilité » (« Etre mère sans s’oublier »)

« On ne peut faire tout ce qu’on aimerait mais on peut faire un peu plus de ce qui nous fait du bien, chaque jour, plusieurs fois par jour, plutôt que d’attendre les conditions parfaites, le temps à y consacrer, l’argent ou l’urgence absolue… » (Evelyne Mester « Mon enfant, mon égal »)

Soline fait référence à pleins d’auteurs comme cette dernière, c’est super chouette, mais attention, votre liste de livres à lire risque de s’allonger !

J’ai apprécié la lecture rapide, son petit format et petit prix, les métaphores employées, les idées simples qui ne nécessitent pas de matériel particulier et qui peuvent être mises en place dès le livre fermé, les piqûres de rappel théoriques sur les besoins et les émotions générées quand ces derniers ne sont pas comblés, le réservoir affectif.

Perso, je vais arrêter d’attendre les conditions idéales pour prendre du temps pour moi et je vais tenter de (re)mettre en pratique ces idées : lire, le droit de ne rien faire (un défi pour moi !), dessiner (en famille ?), réciter des mantras, la méditation et je complèterai petit à petit au fil de mes lectures justement !

Il y a quelques semaines, j’ai vu ma kinésiologue et conseillère en Fleurs de Bach (Stéphanie Lebouc) qui m’avait également proposé pleins d’outils et surtout m’avait suggéré de les noter/dessiner dans un petit carnet à garder toujours sur moi afin de pouvoir piocher à tout moment de la journée. Cela rejoint l’idée de Soline de faire une liste à compléter/personnaliser au fur et à mesure et à garder de manière visible chez soi..

Je crois bien que ça va être ma première résolution de 2021, customiser et compléter mon petit carnet bien être et créatif, et pourquoi pas proposer l’activité aux enfants, car après tout, n’est-ce pas un chouette exemple à donner à ses enfants que de prendre soin de soi ?

Et si vous me partagiez ce qui vous ressource vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s